Now Reading
Aloysia Weber (1760-1839)

Aloysia Weber (1760-1839)

Premier amour de Mozart et soprano à la virtuosité et à la tessiture extraordinaires, Aloysia Weber, fut sans doute l’une des cantatrices les plus marquantes de la 2e moitié du 18e siècle.

Mozart a écrit pour elle des airs de concert d’une difficulté terrifiante, comme par exemple ce “Popoli di Tessaglia”, qui débute en scène dramatique avec récitatif accompagné,  qui se termine par des montées jusqu’au contre-sol, note la plus aigüe jamais écrite par Mozart pour la voix.

Pour rendre hommage à cette cantatrice hors du commun, on retrouvera Sabine Devieilhe, Diana Damrau, Olga Pasichnyk ou encore Jodie Devos.

© Revopéra / Un site réalisé par Armide Créations
Scroll To Top