menu

recent

Contact

tags

Rachel Podger publie un enregistrement de référence des Quatre Saisons de Vivaldi

Shares

Note : l’album est disponible à la vente (format numérique) sur le site du label Channel Classics.

Après avoir enregistré des versions de références des recueils de concertos La Stravaganza, L’Estro armonico et La Cetra, la violoniste Rachel Podger nous devait Les Quatre Saisons ! A l’écoute de ce disque, publié chez Channel Classics, c’est peu de dire que l’attente en valait la peine.

Encore une fois, on ne sait qu’admirer le plus chez la violoniste anglaise, chez qui la musique de Vivaldi coule tout simplement de source. La virtuosité n’est non seulement jamais mise en défaut, elle ne devient jamais une fin en soi. Jamais Podger ne cherche à impressionner, et pourtant aucun de ces prédécesseurs sur violon baroque n’avait jusqu’ici atteint une telle plénitude dans cette oeuvre.

Rachel Podger propose, contrairement là encore aux version « baroques » (Fabio Biondi notamment) un mélange toujours parfaitement dosé entre inventivité (quels merveilles que ces ornementations), variation des couleurs (sublime continuo). Un miracle de poésie, de joie (L’Automne), sans jamais aucune agressivité. En quatre concerti, Podger semble tout simplement réinviter une oeuvre que l’on croyait pourtant connaître de A à Z. Un exemple ? Le splendide Largo extrait de « L’hiver » où le violon de Podger vous arracherait des larmes.

Superbement accompagnée par l’ensemble Brecon Baroque (à un instrumentiste par partie), cette lecture n’est en rien une « version de chambre » de l’oeuvre. Même avec des orchestres plus fournis, les enregistrements précédents n’arrivaient, comme ici, à de telles variations dans les nuances ou à une telle puissance dans les tutti.

Le disque comporte trois autres concertos de Vivaldi, dont le terrifiant Il Grosso Mogul, où, une fois encore, la fabuleuse technique de Rachel Podger est étourdissante.

Avec ce disque, Rachel Podger signe sans aucun doute la nouvelle version de référence du chef d’oeuvre de Vivaldi … et sans doute pour longtemps !

facebook

Facebook Pagelike Widget

twitter

Top