Située en bord de Seine, à Bougival dans Yvelines, la Maison Viardot va prochainement être rénovée. Elle est en effet l’un des dix-huit projets prioritaires de la Mission Stéphane Bern pour la sauvegarde du patrimoine.

Les travaux démarreront début 2019 et le coût de la rénovation est estimé à environ 3 millions d’euros, dont 500 000 euros seront obtenus grâce au Loto du patrimoine. Le Loto a en effet recueilli près de 14 millions d’euros, soit 30% par rapport à un tirage normal, il permettra de financer d’autres projets de rénovation partout en France.

La Maison Viardot pourra rouvrir en 2020, elle sera l’un des piliers du Centre européen de musique avec ses voisins d’Yvelines, la maison de Bizet et le futur espace Carmen.

Pauline Viardot (1821-1910) est l’une des plus grandes cantatrices du 19e siècle, et également compositrice. Soeur de La Malibran, elle a triomphé à Paris dans de nombreux rôles, allant de Zerline dans Don Giovanni à Desdemona dans Otello de Rossini, en passant par Orphée de Gluck (version revue par Berlioz) … elle a même chanté, en privé, Isolde dans l’oeuvre de Wagner et devant le compositeur. Son rôle le plus écrasant fut Fidès dans Le Prophète de Meyerbeer.

Pauline Viardot a composé de nombreuses mélodies, ainsi que deux petits opéra (Cendrillon, Le dernier sorcier).