Now Reading
Avec les Indes Galantes, l’opéra baroque entre à Bastille

Avec les Indes Galantes, l’opéra baroque entre à Bastille

Lire notre chroniques du spectacle !

Les Indes galantes mettent le feu à l’Opéra Bastille

Photo : ONP / Little Shao.

Le pari de Stéphane Lissner sera-t-il réussi ? Du 26 septembre au 15 octobre 2019, l’Opéra national de Paris propose une nouvelle production très attendue des Indes Galantes de Rameau … à l’Opéra Bastille. Et oui, pour la première fois de son histoire, l’immense vaisseau de 2 700 places accueillera de l’opéra baroque.

Pour l’occasion, l’Opéra de Paris a réuni une distribution exceptionnelle, avec la fine fleur du jeune chant français (et belge pour Jodie Devos!) actuel : Julie Fuchs, Sabine Devieilhe, Jodie Devos, Mathis Vidal, Stanislas de Barbeyrac, Edwin Crossley-Mercer, Florian Sempey, Alexandre Duhamel.

Leonardo García Alarcón, qui dirige pour cette production son ensemble Cappella Mediterranea, a précisé dans une interview donnée à Opéra Magazine que l’effectif orchestral sera très enrichi. Le diapason sera fixé à 415 Hz, « soit un peu plus élevé que celui de l’époque de Rameau, qui était autour de 400 à 410 Hz », précise le chef.

See Also

La mise en scène est signée Clément Cogitore, qui avait signé en 2017, une vidéo explosive, adaptant la « Danse des sauvages » extraite de l’opéra de Rameau, avec le concours de danseurs de Krump. Les danseurs de la Compagnie Rualité participent à cette production.

Scroll To Top